samedi 24 juillet 2021

Vacancettes 2021 - Episode 3 + "24 Heures, Photo"

 

La situation sanitaire mais aussi -et peut-être surtout- Ynouk que nous ne voulons ni laisser seul longtemps ni contraindre à des trajets en voiture, nous ont amenés à ne faire cet été que des "vacancettes".

Après nos deux séjours au sud de l'Eubée, nous avions choisi cette semaine la côte nord du Péloponnèse. Nous avons séjourné à Sykia, petite station balnéaire contiguë à celle de Xylokastro.




Notre studio est juste sous la croix blanche.



Comme nous étions au second et dernier étage d'une maison dont le rez de chaussée et le premier étage sont aussi des appartements à louer, nous avions vraiment une très belle vue, bien dégagée.




Assise, j'avais l'impression d'être sur le pont d'un bateau!


Le studio était vraiment très bien équipé et si l'on ne voulait pas prendre ses repas à l'extérieur, il ne manquait vraiment rien pour cuisiner.




Nous avons surtout passé ces trois jours à nous baigner. De bon matin sur la plage de Mélissi, bien agréable avec son ombre naturelle procurée par les arbres.


Ou à Xylokastro, station balnéaire limitrophe de Sykia. La place ne manquait pas sur la plage qui borde la forêt de pins...



 
Ma meilleure baignade fut peut-être celle faite en fin du second après-midi. Les nuages étaient passés du blanc mousseux au gris très foncé et j'ai eu la mer pour moi seule.
Avec en toile de fond les montagnes qui abritent le site de Delphes.




Enfin j'étais presque seule car un toutou a lui aussi saisi l'aubaine.


Nous avons également pu profiter de la délicieuse odeur de pin qui règne dans la forêt de Xylokastro...



... et admirer la lune depuis notre terrasse tout comme le lever du soleil le dernier matin.



Comme la Grèce est francophile, où que j'aille la France se rappelle à mon bon souvenir. Nous nous sommes arrêtés pour acheter des tartelettes aux fruits de Xylokastro, et voilà ce que l'on lisait sur le couvercle!!

Ce sera ma photo de la semaine pour le challenge de Patricia "24 Heures, Photo".





samedi 17 juillet 2021

La photo du mois - La réponse

Ma photo du mois n'a pas été une bien grande réussite pour juillet. Je n'ai d'abord pas figuré sur le pavé des participants car javais oublié qu'il fallait se réinscrire quand on n' avait pas participé le mois précédent. Ayant bien précisé que je ne participais pas seulement pour juin, je n'avais pas fait de réinscription formelle pour juillet. Or, il aurait fallu. 

Je crois aussi ne pas avoir très bien compris le thème. Je m'en suis aperçue en  me promenant sur le blog des autres participants. Mais tout cela est sans grande importance...

De quel objet faisait donc partie toutes ces petites perles de plastique dur livrées à votre sagacité?


 
                                   Il s'agissait d'une simple lampe à poser. Achetée celle-ci, mais que l'on aurait pu faire soi-même.                                                                                                   

Je n'ai pas de photos à vous montrer cette semaine.  Un énorme coup de soleil m'a fait rester à la maison. Bien à l'ombre. Je ne me suis pas méfiée du soleil de midi.  J'ai cru être protégée par le parasol que les U.V. ont allègrement traversé. 

Nous partons demain pour un petit séjour dans le Péloponnèse. J'espère vous en ramener des photos pour la semaine prochaine. En tout cas j'ai acheté de la crème solaire indice 50. Le pharmacien m'a donné de la Vichy. Puisque vous êtes française m'a-t-il dit...

Moi qui voulais cette année protéger la mer de cette source de pollution...


jeudi 15 juillet 2021

La Photo du 15 du mois - Juillet

 

C'est Gine (http://djinnsjeans-images.blogspot.com) qui a choisi le thème de la photo du mois. Elle nous invite à montrer notre "Petit monde", un insecte, une fleur, un objet, ce que nous voulons. Mais vu de près.  


Je crois qu'il assez difficile -ou pas- de deviner ce dont il s'agit. Une petit idée? C'est pourtant un objet que nous avons tous chez nous. Mais pas forcément décoré de la sorte.

Pour voir le "Petit monde des autres participants, ce sera sur leur blog respectif!

Akaieric, Amartia, Betty, Blogoth67, Christophe, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Frédéric, Gilsoub, Gine, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Julia, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Le souffleur de mots, Lilousoleil, magda627, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Xoliv'.

samedi 10 juillet 2021

Quand on aime et "24 Heures Photo"

 Nous avons tellement aimé notre séjour en Eubée, au domaine d'Anthidon, que nous y sommes retournés trois jours la semaine dernière. Pour bien finir juin et bien commencer juillet, avant que la foule des touristes n'envahisse la Grèce. C'était bien pensé pour la foule mais pas pour la chaleur. Nous avons profité des jours les plus chauds de cet été, une mini canicule. L'occasion de commencer à se baigner!!! Et de devenir pêcheuse d'algues pour l'occasion, pour notre challenge chez Patricia, "24 Heures, Photo!".



Cette algue unicellulaire, c'est de l'acétabulaire de Méditerranée, aussi appelée "ombrelle de mer". Elle s'accroche aux pierres et rochers entre 2 et  5 mètres de fond, pas davantage,  car elle a besoin de lumière et d'une eau calme.
C'est joli toutes ces petites ombrelles!


C'est la plage la plus proche de notre hébergement, la plage de Loukisia, qui a eu finalement notre préférence pour les baignades. Certes le sable était plutôt du gravier et le fond de la mer rocheux, mais il y avait de la place pour chacun. Le coucher du soleil était magnifique.




A proximité immédiate nous avions également une très belle plage de sable, celle d'Alykes, peut-être la plus belle d'Eubée, même si elle n'est pas sur l'île. Mais à cette époque de l'année, le tourisme l'a déjà accaparée. Elle n'est plus qu'une suite de parasols, de chaises longues et de bars.




Il y avait certes encore beaucoup de places vacantes et les baigneurs n'étaient pas les uns sur les autres. Mais je préfèrerais y revenir quand les aménagements auront disparu.


Aux heures les plus chaudes, nous profitions de la fraîcheur de notre "chalet". Nous avions cette fois abandonné notre grand studio pour une villa entière.




Pour ajouter à l'esprit chalet, nous avions même un sauna dans la salle de bain. 





C'était des vacances finlandaises en Grèce. Nous n' avons pas utilisé le sauna parce que nous avions déjà l'effet "hamman" en nous asseyant sur le balcon ah, ah!
Les 9 petites villas restent ouvertes toute l'année et peut-être en hiver le sauna ajoute-t-il à l'impression d'être en montagne? A condition de ne pas regarder la végétation extérieure!!


La partie basse de la propriété est consacrée aux animaux de la ferme, au sens large toutefois. On aperçoit deux silos à grain au coeur de leur domaine. Le pain et les legumes non utilisés au restaurant servent aussi pour eux. Cela évite du gâchis.






Je ne connaissais pas ces animaux qui sont des maras de Patagonie, des cousins du cobaye.





Les moutons sont tondus sur place.







L'accès aux animaux, au restaurant ou à la grande piscine est ouvert à tous. Pas besoin d'être locataire d'un chalet. 


Le jour de notre départ, il y avait un couple avec deux jeunes enfants qui barbotaient dans la piscine. Et c'était...des Français bien sûr! 

Pas beaucoup de temps finalement pour les visites culturelles. Mais nous avons tout de même vu à Aulis (Avlida, en grec) les restes d'un temple dédié à la déesse de la chasse, Artémis.


Peu impressionnant, ce lieu est pourtant chargé d'émotion. C'est là qu'aurait eu lieu, 
selon Homère, le sacrifice d'Iphigénie,  légende reprise par Euripide, Racine, Gluck... dans leurs oeuvres.
Pour que les vents soufflent et permettent à la flotte grecque de quitter Aulis et de partir guerroyer à Troie, la déesse Artémis exige de leur chef, Agamemnon, qu'il lui sacrifie sa fille, Iphigénie. Artémis voulait se venger de ce dernier qui l'avait offensée.
Mais alors qu'Iphigénie est amenée à l'autel pour être sacrifiée, Artémis la remplace à l'insu de tous par une biche et la dépose en Tauride (actuelle Crimée) où elle sera sa prêtresse.


A notre retour, Ynouk s'est installé dans le sac à dos pour nous montrer que lui aussi voudrait bien découvrir la Grèce!!