samedi 28 janvier 2023

Le retour et "24 Heures, Photo"

 Nous sommes de retour à Porto Rafti. Partis de chez nous à Toulouse à 11h,  nous ne sommes arrivés en Grèce qu'à 21h45. Heureusement nous n'habitons pas trop loin de l'aéroport. Ce fut un peu long, surtout je l'imagine pour les deux chats. Mais ils ont été d'une sagesse exemplaire. Vous les apercevez, chacun dans leur sac de transport. 

 L'aéroport de Toulouse ne débordait pas d'activité et j'ai vite repéré une boutique d'Eric Kayser pour un petit achat gourmand. Je vous recommande son financier à la pistache, un délice. Mais tout était excellent.



Nous nous sommes ensuite dirigés vers notre porte d'embarquement en passant par la zone du Duty Free. Mais là sans aucune tentation.



Tous les produits étaient bien éclairés. Il faut tenter le consommateur. Par contre quand il faut emprunter les interminables couloirs, on ne se soucie plus du passager. 




Ce sera ma participation de la semaine à "24 Heures, Photo". Je trouve "stupide" que l'on prive les gens qui ont des difficultés à marcher longtemps des tapis roulants, alors que comme vous le voyez, les lumières sont allumées en plein jour. D'autant que les tapis ne se déclenchent que lorsqu'il y a des passagers qui les empruntent. A Munich, ils fonctionnaient d'ailleurs normalement. Pourtant les Allemands ont une culture écologique plus ancienne et plus forte que la notre.

Mais eux aussi auraient peut-être pu faire un petit effort sur l'éclairage. L'aéroport de Munich est très grand et il y avait des zones entières sans aucun passager. 




Tout le monde met en avant le "Green climate". Pourtant "lang, lang ist der Weg" que l'on pourrait traduire par notre proverbe "il y a loin de la coupe aux lèvres"!

Mais ce qui est bien réel, c'est la douceur de cet hiver qui se voit aussi en Allemagne. Quand nous faisions ce même trajet de Toulouse à Munich en hiver, il y a plus de dix ans , nous survolions des Alpes couvertes de neige et nous arrivions dans une Bavière aux champs enneigés. Pour repartir vers Athènes, les avions étaient dégivrés et nous attentions patiemment sur la piste que notre tour arrive. Cet hiver, il n'y avait pas de neige à Munich, juste une grisaille humide. Quant aux Alpes, leur manteau neigeux était loin d'être uniforme.


Maintenant il va falloir se réadapter doucement à la vie quotidienne. Il n'y a pas d'autre choix. 






samedi 21 janvier 2023

 Je reviens doucement vers l'univers des blogs pour vous remercier chaleureusement de toutes vos  paroles de soutien à l'occasion du décès de ma maman. Que ce soit ici-même, par mail, par courrier ou sur messenger, les mots de réconfort font du bien et aident à mieux supporter les épreuves. Je sais aussi que m'attendent des voeux pour la nouvelle année en Grèce. Mais je ne les découvrirai qu'en fin de semaine prochaine, quand nous repartirons en Grèce. Sachez toutefois que je vous en remercie de tout coeur. Noël et le Nouvel An ont été des moments très douloureux cette année. Espérons que le printemps nous apporte un peu d'apaisement.
Le départ de maman est difficile à gérer psychologiquement, d'autant qu'il a entraîné de gros problèmes chez mon frère qui vivait avec elle.

Pendant ces semaines si difficiles, vous imaginez bien que je n'ai guère fait de photos.
Mais jeudi soir j'ai pu réaliser ma photo pour le challenge de Patricia, "24 Heures, Photo".
Nous revenions de chez une amie, tard dans la soirée. Et il avait neigé pour la première fois cette année sur Toulouse. Pas de quoi en faire la une des journaux. Mais c'était tout de même un peu de neige. La photo est faite avec le téléphone. C'est pour cela que l'on ne voit pas bien la neige :-)



Mais si, il y avait de la neige sur le parking à côté de notre résidence!!



HIer le soleil était toutefois de retour. Avec un petit 7°, mais suffisant pour ne pas avoir froid.
Je vais aller voir si dans vos régions la neige et ses flocons étaient aussi au rendez-vous.



dimanche 8 janvier 2023

 


Malgré tous vos voeux de guérison pour ma maman, elle s'en est allée hier en fin de matinée. Son covid était guéri, son infection aussi et mercredi les médecins nous parlaient de sortie de l'hôpital. Pour un avenir qui n'aurait pas été à son goût ni aux nôtre, puisqu'elle serait allée dans un centre pour personnes dépendantes et ne serait pas rentrée chez elle. 
Puis vendredi la situation s'est brutalement dégradée et elle est partie hier matin.

Elle est en paix maintenant, cela est certain, que l'on soit croyant ou non. Elle était croyante. Alors j'espère qu'elle est dans la lumière. 
Merci à toutes et tous pour vos pensées.

samedi 31 décembre 2022

Des nouvelles

 Il était prévu que nous passions Noël et le Nouvel An à Porto Rafti. En effet les vols directs temporaires que la compagnie Aegean mettait en place chaque année entre Athènes et Toulouse ont cessé d'exister depuis le confinement. Nous avions bien regardé les vols via Paris ou via l'Allemagne il y a quelques temps. Mais c'était vraiment hors de prix. Seules les illuminations d'Athènes étaient à notre programme.

                                                                                                                           Photo Internet

      Mais quelques jours avant Noël, ma maman (pourtant triplement vaccinée et ne sortant plus de chez elle) a eu les symptômes du covid. Trois jours plus tard, elle était admise à l'hôpital en soins intensifs puis assez rapidement dirigée en cardiogériatrie. Les médecins, à cause de son très grand âge, étaient très  pessimistes. Nous avons donc cherché en urgence à rallier Toulouse et nous avons trouvé des billets pour le 24 décembre via Francfort. Nous avons prévu dans un premier temps un séjour d'un mois et donc pris nos chats avec nous.



Le vol s'est bien passé. Nous avons découvert que la Lufthansa avait pris modèle sur les compagnies low cost et que, même pour un café, il faut désormais payer. 
 3,5€ pour un café ou un thé. Comme nous nous étions levés à 4 heures du matin, nous n'avons pas résisté et avons succombé à l'appel de la caféine. Les billets coûtent deux fois et demie plus chers qu'avant le covid et les prestations sont réduites à zéro!! 


Trois heures de vol et nous étions à Francfort.



Nous devions rejoindre l'aérogare de Francfort avec le système de bus. Un escalier  comme celui-ci avait été mis en place et il n'était pas même couvert alors qu'il pleuvait.


Avec le panier d'un des chats dans une main, ma valise cabine et mon sac dans l'autre, je ne me suis pas tenue à la rampe. J'ai glissé à moitié descente, tout lâché et suis partie en roulé-boulé jusque sur le tarmac que j'ai fortement heurté avec le crâne. Je n'ai pas perdu connaissance, même si j'étais bien sonnée. Mais je ne voulais surtout pas que nous rations notre correspondance.
Nous avons pu voir ma maman le jour même de notre arrivée. Son état s'est amélioré et elle est plus stable selon les médecins mais son pronostic vital est toujours engagé. Alors nous prenons les jours les uns après les autres. Le personnel soignant est vraiment formidable dans cette unité de cardiogériatrie, ce n'est ni impersonnel ni déshumanisé. C'est un réconfort de voir l'attention portée aux malades  âgés.



Nos deux chats prenaient l'avion pour la première fois, chacun dans leur panier de transport. Deux vrais petits anges, pas un seul miaulement, pas malades du tout,  découvrant leur nouvelle maison sans appréhension.




L'année nouvelle est à notre porte. Nous savons d'expérience qu'elle nous apportera son lot de joies et de chagrins. Mais que cela ne m'empêche pas de vous souhaiter le meilleur pour 2023 à toutes et à tous, amis de longue date ou juste de passage sur notre petit blog franco-grec.





samedi 17 décembre 2022

L'or de la Grèce et "24 Heures, Photo"

 En Grèce aussi Noël se prépare et se fête le ... 25 décembre. Cela ne va pas de soi quand on sait que les orthodoxes d'obédience russe le fêtent le 7 janvier.  Ils ont en effet conservé le calendrier julien, en retard de 13 jours sur le calendrier grégorien.

Quant à la Grèce, n'étant pas rattachée au Patriarcat de Moscou mais à celui de Constantinople, elle a opté pour la célébration de Noël le 25 décembre.
Mais c'est une célébration surtout religieuse, le réveillon n'existe pas et le jour de Noël est juste marqué par un repas familial un peu plus festif. C'est le 31 décembre qu'aura lieu le réveillon, que l'on partagera à minuit la Vassilopita et que les enfants recevront les cadeaux apportés par Saint Basile.

Comment voulez-vous que je pense vraiment à Noël quand la météo est celle de Pâques? Preuve à l'appui!



Ma participation à "24 heures, Photo", sera sur un thème complètement différent de celui de Noël. 



Cette semaine nous avons mis en bouteille notre huile d'olive pour l'année nouvelle et sûrement un peu plus. C'est la récolte de 2020. On nous a offert un bidon de 17 litres de ce trésor doré. En provenance directe du producteur. Cela devient tellement rare d'être sûrs de l'origine d'un produit. Un vrai luxe!


On ne peut pas verser directement, sinon à ses risques et périls, l'huile du bidon dans les bouteilles. Il existe donc un petit système à pompe qui permet d'extraire l'huile du bidon. 


Tandis qu'une personne active la pompe, l'autre recueille l'huile dans les bouteilles.

Nous avons rempli juste quelques bouteilles pour les mois à venir et laissé le reste de l'huile dans son bidon, bien à l'abri de la lumière.

Je vous souhaite à tous une bonne dernière semaine de préparatifs. Cette fois je ne me trompe pas, le réveillon est bien dans une semaine!

                                                                                                                                                                   Photo internet
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         


samedi 10 décembre 2022

Saint Nicolas

 Cette semaine on fêtait la saint Nicolas dans de nombreux pays. Nicolas de Myre , archevêque né en 270, est un des saints les plus populaires des calendriers catholique et orthodoxe. Il est célébré le 6 décembre dans de nombreux pays d'Europe, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, l'Est de la France et... la Grèce.
De nombreuses légendes et de nombreux miracles sont rattachés à saint Nicolas. Il est donc fêté de manières différentes dans ces divers pays. Mais il s'agit bien du même saint.

En Grèce saint Nicolas est le saint patron de tous les gens de mer. La tradition a retenu le miracle du sauvetage des matelots. Pris dans une terrible tempête, des marins ont prié le saint venu alors à leur rescousse et qui conduisit le bateau à bon port, avant de disparaître mystérieusement.

A Porto Rafti nous avons une chapelle qui porte son nom et qui se trouve d'ailleurs pas très loin du port.
Nous y sommes allés le 6 décembre. La chapelle avait installé l'icône du saint à l'extérieur et était décorée.





Nous en avons profité pour faire ce jour là le tour de notre petit port où sont amarrés quelques bateaux de plaisance en hivernage et des barques de pêcheurs.






Il n'y avait pas beaucoup de monde sur le port en ce mardi. Mais les palmipèdes étaient là pour créer un peu d'animation.





Puisque ce 6 décembre est la fête des marins, voici la statue de celui qui salue ses collègues qui prennent la mer. Elle est en bonne place sur le port.
Ce sera ma participation de la semaine pour le challenge "24 Heures, Photo".