samedi 6 août 2022

Korfos (2)

 J'espère que cette semaine Blogger voudra bien annoncer la parution de ce billet aux abonnés. La semaine dernière, rien à faire. La plateforme doit être en vacances, elle aussi. Voici toutefois un second et dernier billet consacré à notre semaine dans le Péloponnèse.

Pour Ynouk et Darius, c'était un premier voyage et un premier séjour à l'extérieur de la maison. Ynouk va s'installer tout seul dans son sac de voyage. Pour Darius, il faut faire preuve d'un peu plus de "persuasion". Mais une fois installés, tous les deux ont très bien supporté le voyage, sans être malades, et presque sans miaulements d'impatience. Arrivés à l'appartement ils ne se sont pas cachés et ont tout de suite commencé à explorer ce nouveau lieu et à se l'appoprier. 





C'est donc l'esprit tranquille que nous avons pu faire nos balades. Les "petits" étaient ...cools.
Nous sommes allées nous baigner sur des plages plus au sud de Korfos et un petit peu moins abritées que dans notre baie.


Mais les îles ou les côtes ne sont jamais bien loin du regard. 


Depuis cette plage on voit  la presqu'île de Methana, un ancien volcan. Il dort depuis très longtemps et sa proximité ne nous a pas coupé l'appétit. C'est agréable de pouvoir déjeuner sur la plage. Sans quitter son transat.




Quand le coucher du soleil approchait, c'était aussi le bon moment pour profiter d'une balade dans les petites stations balnéaires voisines, comme ici à L'Ancienne Epidaure. Il y a de très jolis points de vue, malheureusement parfois un peu gâtés par la présence de câbles.






Tout cela bien sûr au son des cigales, mais sans chaleur excessive. Il fait chaque jour autour de 30°, mais sans canicule. Pourvu que cela soit comme cela tout août!




dimanche 31 juillet 2022

Korfos (1)

 Coucou me revoilà après une semaine de vacances. Pas très loin de chez nous, dans le nord-est du Péloponnèse que nous aimons beaucoup. Ce n'est qu'à deux heures de route et c'est une très belle région. Nous y connaissons la plupart des sites renommés comme Epidaure, Nauplie, Mycènes... Mais nous arrivons encore à y découvrir de nouveaux petits villages. Cette fois-ci, ce fut Korfos. On laisse la RN qui mène de Corinthe à Epidaure pour une petite route qui zigzague entre les pins et les oliviers et l'on arrive à Korfos, le terminus de la route.



C'était à l'origine un minuscule village de pêcheurs qui s'est enrichi au 20ème siècle de résidences secondaires et de quelques hébergements touristiques.

Notre appartement se trouvait dans le plus grand et le seul "immeuble" du village. Nous avons préféré cette formule à l'hôtel, davantage de liberté et accueil sans problème de nos deux minous. Ils avaient même une chambre pour eux!


Korfos occupe une situation vraiment très agréable, entre la mer et des collines bien boisées. Comme le village est au fond d'une petite baie et  protégé du vent, nombreux sont les bateaux qui viennent y jeter l'ancre. Les plaisanciers sont nombreux à fréquenter les tavernes de Korfos puis à retourner à leur bateau. 




Le village est surtout composé de maisons relativement neuves et modernes. Mais il se donne aussi des airs de Cyclades avec du bleu et du blanc.
Voici la minuscule mairie et poste.


Les tavernes tellement grecques!



Les maisons sous les bougainvillées...




Les pêcheurs sont encore relativement nombreux et ravitaillent les tavernes.




N'oublions pas le plus important, la plage. Elle n'est pas bien grande mais suffisante pour se laisser sécher au soleil après la baignade ou boire un café frappé.


L'espace est partagé entre une partie vierge de tout équipement et les transats installés par les bars devant leurs établissements. On peut les utiliser aussi longtemps que l'on veut contre une consommation.




Vous vous doutez que nous avons beaucoup apprécié d'avoir de l'espace et de la tranquillité en plein juillet. Et voici  ma participation à "24 Heures, Photo". J'ai pris le cliché en pensant spécifiquement à notre challenge. 
Où avez-vous déjà vu un petit garçon qui demande un souvlaki plutôt qu'une glace quand il est à la plage? En Grèce bien sûr!






samedi 16 juillet 2022

 Ma semaine a ressemblé à la précédente, rythmée par le farniente, les baignades et le café frappé. Pas du tout de canicule pour l'instant en Grèce, le thermomètre reste sous les 30°. Nous devons cette agréable température aux vents qui soufflent du Nord depuis plusieurs jours. Surtout qu'ils ne s'arrêtent pas! Car demain nous partons pour une semaine de vacances dans le Péloponnèse, sur la côte située entre Corinthe et Epidaure, dans un village de 300 habitants qui s'appelle Korfos.

                                                                                                                                                                                                    Photo internet

Nous n'allons pas à l'hôtel,  nous avons loué un appartement pour pouvoir emmener les deux minous. Ce sera leur premier voyage et leurs premières vacances. Promis, ils vous donneront leurs impressions.

Même si notre amie Patricia est en pause, pas question de rater notre rendez-vous hedomadaire avec elle et les participants de "24 Heures, Photo". J'ai choisi la première floraison de mon "cactus de corail". Il s'agit d'une Euphorbia Lactea Cristata  greffée sur un cactus.




Voici la petite plante que j'avais achetée en jardinerie.

Elle a doucement grandi et surtout elle me fait le plaisir de fleurir pour la première fois. Cette Euphorbia peut aussi se cultiver sans le support du cactus.
                                                            Photo Internet

Je ne peux pas refermer ce billet sans une pensée pour notre Rubens qui nous a quittés il y aura 2 ans le 20 juillet. Ces deux copains qui vivent à nos côtés ne nous le font pas oublier. Ce sont deux tendres amours mais Rubens était le "Chat d'une vie" pour paraphraser Jean-Pierre Hutin.



samedi 9 juillet 2022

L'été a vraiment commencé cette semaine et nous nous mettons doucement dans le rythme estival. Quand on est à la retraite et que l'on vit dans une région où l'on sait qu'il fera beau jusqu'en octobre, c'est effrayant ce que l'on peut procrastiner!! Même pour profiter des plaisirs estivaux. Mais cette fois,c'est parti!!

Nous avons pris lundi dernier le chemin de la plage et de la baignade. Pour l'instant, aucune méduse en vue. Nous  allons nous baigner assez tôt le matin ou en fin d'après-midi. Ce qui vous explique les grandes ombres sur les photos. Nous n'allons qu'à la plage aménagée car il n'y a ni rocher, ni caillou. Pas besoin de réitérer les exploits d'août dernier et de se casser une jambe.






Petit changement cette année à la plage, l'installation d'une bibliothèque en libre service.  En Grèce c'est rare. Mais cela va peut-être donner envie à d'autres personnes de mettre en place une telle bibliothèque. Dans une barque, c'est assez original! 


J'aime bien la petite bouée décorative! 

L'été est aussi la bonne période pour faire des petits travaux dans la maison.  Nous avons eu des problèmes d'humidité les deux hivers précédents sur la façade nord et la peinture a cloqué. Le propriétaire nous a envoyé un maçon et nous sommes donc un peu dans les travaux dans la cuisine. Mais l'été tout sèche vite!!! Voici un petit aperçu de la zone en travaux.


Pas besoin d'avoir une cuisine  accessible  (même si elle l'est) pour bien manger. Les tavernes sont là pour un repas les pieds dans le sable. Le soir bien sûr. Il ferait trop chaud pour le déjeuner. 
Ce soir là, c'était dîner poissons et fruits de la mer. Dans mon impatience à tout manger bien chaud, je n'ai photographié ni les rougets ni les moules marinières.
Le tout bien sûr avec du pain grillé à l'huile d'olive et la salade grecque.




Pour notre rendez-vous de la semaine chez Patricia, je lui offre un peu de notre basilic à grosses feuilles. C'est excellent dans la salade de tomates!