samedi 4 juillet 2020

Les vacances sont finies et "24 Heures Photo"

Oui cela peut paraître bizarre de dire le 4 juillet que les vacances sont finies. Je parle de nos petites vacances d'été loin de la maison. Car bien sûr nous allons essayer de continuer à profiter de la plage et de la baignade à Porto Rafti, avec des ruses de sioux pour essayer de garder un maximum de ... distanciation.

Ce ne sera malheureusement pas aussi facile que durant ces quelques jours en Eubée. Jugez plutôt! La plage et la mer pour nous seuls ou presque!



 Ce sera ma participation au rendez-vous organisé par Patricia chaque samedi.


L'Eubée (Evia, en grec) est la seconde île de la Grèce en superficie, après la Crète, et étend ses 180 km face à l'Attique et à la Béotie.
Elle est séparée du continent par le canal de l'Euripe que franchit un pont à Chalkis, la principale ville del'île.




Nous avions choisi de visiter Kymi et sa région, au centre de l'île, à 3h de route environ de Porto Rafti. C'est de là que part le ferry pour Skyros.


Pour rejoindre Kymi, nous avons suivi la route côtière jusqu'à Amarynthos, jolie petite station balnéaire, bien calme ce 29 juin. Mais elle s'animera ce week-end.

Un long front de mer, bordé de terrasses, conduit à une petite plage.






Le tourisme, la pêche et la pisciculture sont les principales activités de cette grosse bourgade de 4 500 habitants.




Abandonnant la côte, nous prenons la direction de Kymi. Le paysage devient plus rural avec ses vignes et ses oliveraies. De jolis villages avec leurs maisons de pierre et toits de tuiles méritent une visite, comme celui d'Avlonari
Les tours que l'on voit ici ou là ont été bâties par les Francs puis utilisées comme relais optiques par les Vénétiens quand ils occupèrent la région.






Nous retrouvons la mer en arrivant au port de Kymi. Ce port connut un trafic assez important à une époque où on extrayait de la lignite dans la région. Aujourd'hui un ferry, l'Achilleas, -cela ne s'invente pas- assure une liaison journalière avec l'île de Skyros. Quelques petits bâteaux de pêcheurs donnent aussi un peu de vie au port.




Le bourg de Kymi se trouve lui 4 km plus haut, accroché à sa colline. La route est très pittoresque avec ses 52 virages au milieu de la verdure.
Un rallye s'y déroule et des pneus de protection sont disposés à demeure!




Notre hôtel était installé dans une jolie demeure patricienne et ne comportait que 7 chambres.
Nous avons été les seuls occupants durant la semaine mais le propriétaire -d'ailleurs très inquiet à cette perspective à cause du covid- avait toutes ses chambres réservées à partir de ce week-end.


La chambre était telle que sur le site de réservation. Tout autant "kitschounette"!
Même encore davantage car je n'avais pas fait attention aux mouettes peintes...au plafond!






Mais la vue sur  le large était elle d'un bleu tout à fait authentique.
D'ailleurs le village de Kymi est appelé le "balcon de la mer Egée".


A bientôt pour la suite de notre balade.



samedi 27 juin 2020

"24 Heures Photo": mon futur carosse!


D'ici quelques mois je vais peut-être pouvoir  jouer les Cendrillons car j'aurai mon carosse! Impossible que l'une de ces courges ne se transforme pas en carosse! Au moins l'une d'elles!
Nous avons planté des graines récupérées cet hiver et voilà que les feuilles et les fleurs colonisent le balcon. Où iraient-elles si elles étaient en pleine terre et pas dans un pot!


Ce sera ma participation à "24 Heures Photo".


Les feuilles sont vraiment énormes.



Les fleurs plus "raisonnables".


Les tomates commencent à grossir mais ne prendront heureusement pas de telles proportions.



Mais nous avons aussi des plantes plus méditerranéennes sur la terrasse et pour le seul plaisir des yeux.














Je trouve les bacs et les pots un peu trop alignés mais il faut bien garder un peu de place pour nous!

 







La semaine prochaine je ne serai pas très présente sur vos blogs car nous partons quelques jours. Premier petit voyage depuis la fin de la quarantaine.
Mais nous serons prudents!!!  Nous allons dans l'île d'Eubée, comme cela nous évitons de prendre le ferry puisque cette île est reliée au continent par un pont. Nous partons lundi car les vols internationaux ne reprennent que le 1er juillet et qu'ainsi les "touristes" ne seront pas encore en vacances. Et enfin nous avons choisi un tout petit hôtel, sans buffet au petit-déjeuner, mais qui a l'air délicieusement "kitschounet"!
Rendez-vous samedi prochain pour davantage de détails!

                                                                                                                                                                             Photo Internet

                                                                                                                                                                              Photo Internet

                                                                                                                                                                                                     Photo Internet

samedi 20 juin 2020

"24 Heures Photo" - C'est l'été!


Ce n'est que demain que commencera officiellement l'été. Mais les fruits se moquent bien des  calendriers inventés par les hommes. Le fruit emblématique de l'été en Grèce, c'est le "karpouzi", le fruit que nous appellons pastèque.
Dans la plupart des pays ce cucurbitacée, originaire de l'Afrique de l'Ouest, s'appelle  melon d'eau. Il mérite bien son nom puisque composé à 90% d'eau. La pastèque est de la même famille que les courges ou les courgettes. Mais elle a besoin de chaleur pour bien se développer et elle pèse entre 2 et 5 kg.

Celles que j'ai photographiées pour "24 heures Photo" sont sûrement plus proches des 5 kg. Mais on peut en n'acheter que la moitié!







Plus une pastèque est grosse, plus elle a de chance d'être sucrée et de ne pas avoir un goût insipide! Il faut aussi qu'elle sonne creux quand on tape sur sa peau! Il existe 480 variétés de pastèques. L'une d'elle, la Yellow Belly, atteint 40 kg!  

La pancarte sur le stand nous dit que" cela sent l'été avec les pastèques très sucrées de chez Mylonas" (le prénom du primeur).


Quand je suis arrivée en Grèce, je croyais que c'était le prix de la pastèque! Non, c'est celui du kilo! Mais cela reste très raisonnable.




samedi 13 juin 2020

Resto à la plage


Les restaurants comme les plages organisées ont retrouvé une nombreuse clientèle le week-end. Mais en semaine, tout est encore bien calme malgré le soleil de juin.
C'est le moment d'en profiter en avant première et c'est ce que nous avons fait jeudi. Je n'avais pas emporté mon appareil photo mais grâce au téléphone je n'étais pas totalement "démunie". 

L'appareil était réglé sur sépia (le pourquoi m'en échappe) et nous étions subitement un siècle en arrière!



Après les années 20, les années 60, en Noir et Blanc!




Malheureusement, la photo originale étant sépia, imposible de lui redonner des couleurs.
Mais voici une photo très proche prise aussi depuis notre table, pieds dans le sable!


Le repas fut vraiment délicieux et typiquement grec avec salade de tomates à la  feta et assiette de la mer.



C'était notre premier repas au restaurant depuis leur réouverture et nous l'avons de ce fait encore davantage apprécié.
Il nous reste à prendre notre premier bain de la saison et l'été sera vraiment au rendez-vous le 21 juin!