samedi 20 octobre 2018

24 Heures Photo! Balade d'automne (suite)

Après une matinée plutôt brumeuse, le soleil a brillé hier après-midi sur Toulouse, nous invitant à une promenade au coeur de la ville. Balade qui s'est terminée au bord de la Garonne pour admirer le coucher du soleil. Nous n'étions pas seuls à profiter de ce moment magique.



Ce sera ma photo pour notre rendez-vous chez notre amie Patricia.


Cette petite pause toulousaine arrivait après une semaine encore bien remplie en escapades et visites. En particulier deux belles journées passées dans le nord du département du Lot, à Rocamadour et à Padirac.

Rocamadour, accroché à sa falaise de calcaire, est le second site le plus visité de France après le Mont Saint-Michel.



Rocamadour est avant tout un lieu de pèlerinage avec ses sept sanctuaires. Depuis le Moyen-Age on vient y vénérer la Vierge Noire et le tombeau de Saint-Amadour.



Les bâtiments sont accrochés à la roche de manière impressionnante.






Et tout aussi impressionnante est la vue en contrebas sur le canyon de l'Alzou.




La région de Rocamadour est riche en possibilité d'activités et de visites.
Nous avons profité de deux d'entre elles.
Le gouffre de Padirac est bien sûr la star de la région. C'est le 1er site souterrain de France.
C'est une énorme cavité naturelle creusée dans le sol . On descend à 75 m de profondeur par des escaliers ou en ascenseur.


Puis la descente continue vers la rivière souterraine  de Padirac dont on suit le cours en barque puis à pied sur un peu plus d'un kilomètre.


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Photo Internet
Nous avons aussi visité près de Rocamadour  la Forêt des singes.
Sur 20 hectares de forêts et de prairie, 150 magots (ou macaques de Barbarie) vivent en liberté. Cet animal vit à l'état sauvage dans les massifs rocheux d'Algérie et du Maroc.
Il est considéré comme en danger d'extinction depuis 2008.


Ce sont les singes qui viennent à la rencontre du visiteur s'ils le souhaitent. Il est interdit de les toucher mais on peut leur présenter du pop corn qu'ils saisissent délicatement.







Nous avons aussi profité de la visite de villages aux maisons superbes, dont certaines ont des airs de vrais petits châteaux.


On fait aussi des découvertes inattendues comme cette chocolaterie en pleine campagne. Nous avons goûté l'excellente production de cet artisan et sommes repartis avec une sympathique petite provision.




Après cette immersion dans la belle nature lotoise et ses merveilleuses médiévales, un retour à notre époque avec la visite d'Aéroscopia.
Ce musée implanté à Blagnac, tout près de Toulouse, accueille une exposition d'appareils dont deux avions Concorde, ainsi que toute une série de maquettes.



Une exposition provisoire consacrée à "Tintin et ses avions" complète la visite jusqu'en janvier prochain.


A bientôt!!!



jeudi 18 octobre 2018

Au sud et au nord de Toulouse...

Deux petites balades d'une journée au départ de Toulouse à la fin de la semaine dernière.
Direction l'Ariège tout d'abord. 
Foix pour être plus précise, une des plus petites préfectures de France avec ses 10 000 habitants. Cette ville située dans les Pyrénées, dans un cadre très verdoyant, est réputée pour le château des Comtes de Foix érigé à compter du Xe siècle.
Situé sur un piton, il est impressionnant et était réputé imprenable. 




Tout le centre historique a gardé son quartier médiéval, ses petites ruelles. Le château est visible de nombreux endroits.






A 6 km de Foix se trouve la rivière souterraine de Labouiche. On embarque à 60 m sous terre sur une petite barque et c'est parti pour une promenade de 1500 m. Mais il est interdit de photographier. Pour une petite idée du parcours, un petit clic.




                                                                                                                                         Photo internet
L'après-midi était bien avancé quand nous sommes sortis de la grotte (300 marches à grimper).
Mais nous avons poursuivi vers Andorre sur quelques kilomètres pour admirer le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises.





Après cette balade au sud de Toulouse, nous avons mis cap au nord vers le Tarn et Albi, le chef lieu du département.


La Cité épiscopale d'Albi a été inscrite en 2010 au Patrimoine Mondial pour l'ensemble constitué par la cathédrale Sainte-Cécile, le Palais épiscopal de la Berbie et les quatre quartiers médiévaux où ils sont enchâssés.












Le Tarn et ses ponts comme ici le Pont Neuf contribuent au charme d'Albi.






Prochaine étape de nos visites, Rocamadour, la cité qui talonne le Mont Saint-Michel au hit parades des sites les plus visités de France.