mercredi 2 octobre 2013

Kerkyra ou Corfou?



Laissant derrière nous Santorin et la mer Egée, notre bateau a pris la direction des Iles Ioniennes pour faire  escale dans l’île grecque située face à la frontière albanaise, Corfou.
En grec l’île  porte toujours le nom de Κέρκυρα (Kerkyra),  nom de la nymphe à l’origine, selon la légende, de la dynastie des Phéaciens. C’est  la fille d’un de ces rois Phéaciens, Nausicaa, qui aidera Ulysse lors de son retour vers Ithaque, une autre des Iles Ioniennes.




Le nom de « Corfou » viendrait lui d'un nom que lui donnaient également  les Grecs à cause de son caractère montagneux, « Korifi » (les sommets), nom devenu, mal prononcé par les conquérants, « Corfou ».

Car, pour ne parler que des plus récentes, les dominations étrangères se succédèrent dans cette île. Une très longue période d’occupation vénitienne commençat en 1386. Elle ne prit fin qu’ en 1797 quand  Bonaparte installa la présence française pour une dizaine d’années sur lîle. Puis Corfou fut un protectorat britannique de 1814 à 1864 où elle fut enfin rendue à la Grèce.

Des Britanniques les Corfiotes gardèrent le jeu de cricket, des Français le Code Civil (je « résume » bien sûr !) mais des Vénitiens beaucoup d’influences dans l’architecture comme des emprunts à la langue italienne, des recettes, des prénoms…

Les habitants de Corfou continuent à se sentir proches de l’Italie, de ce qui s’y passe. Parfois davantage que de ce qui se passe dans leur lointaine capitale, du moins géographiquement, Athènes.

Autant Santorin est aride, autant Corfou est verte. C’est l’île la plus verdoyante de la Grèce. Si le climat est très chaud et sec en été, il est doux, avec de très fréquentes petites pluies le reste de l’année.







Corfou est plus étendue que Santorin (50km de long) et compte une centaine de milliers d’habitants. Ce sont 600 000 touristes qui la fréquentent chaque année.

Elle fut la première île grecque dotée d’un aérodrome. Le roi des Grecs souhaitant s'y rendre commodément engagea cette construction à la fin de la seconde guerre mondiale. Corfou est directement reliée  tout l’été aux grandes villes européennes.



A Corfou le bateau accoste au port. Nous avons fait le choix de faire une excursion organisée vers la petite station balnéaire de Paleokastritsa car nous avions déjà eu l’occasion de découvrir il y a quelques années la ville de Corfou, l’Achilleion (le palais de Sissi nommé ainsi en l'honneur de son héros mythologique préféré), Kanoni et Pontikonissi ("l'île de la souris"). 

                                                                                                                                          Image Internet

Notre excursion à Paléokastritsa ne nous a pas déçus. Juste peut-être un peu trop courte pour profiter autant que voulu de la baignade.
Situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Corfou, le site de Paleokastritsa est formé de petites criques, de rochers abrupts couverts de végétation, de miniscules grottes. Sa renommée,  il la doit aussi à la pureté de son eau variant du bleu au turquoise.


Des petites barques permettent de faire une belle promenade au milieu des rochers et d'entrer dans les grottes. Un régal pour les yeux! 


 









 



Nous avons passé la fin d'après-midi dans la ville de Corfou, fait quelques achats de kumquats en confiture ou en fruits confits. Les kumquats ne pousseraient en Europe qu'en Sicile et à Corfou. Il est pour cela le fruit emblématique de l'île.

                                                                  Photo Internet

La ville de Corfou possède deux forts,  le nouveau et l'ancien.
 

 

Elle est très agréable avec son centre historique aux rues étroites et tortueuses. Des rues qui rappellent l'Italie.








Corfou est aussi connue pour son immense place  (la Spianada), une des plus grandes et belles places de Grèce et même d'Europe disent les Corfiotes. Un parc en occupe une partie, l'autre est restée une esplanade bordée d'un passage jalonné d'arcades rappelant celles de la rue de Rivoli à Paris et abritant cafés et restaurants . 


   
C'est l'heure d'embarquer, le soleil se couche et le ciel est de toute beauté...







28 commentaires:

  1. Bonjour chère Marie-Paule !!!!
    Wouhhaaaouuu !!!! Tes photos de Corfou sont FABULEUSEMENT BELLES !
    Je reste scotchée devant mon écran !

    La nature devient un vrai rêve !!!

    Merci pour ce partage MAGNIFIQUE
    et gros bisous de l'autre bout du monde !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-bonjour chère Nancy!
      Tu sais ce n'est pas les photos qui sont belles c'est la nature!
      Je suis admirative de la façon dont elle résiste au tourisme car 6 visiteurs pour un habitant, c'est beaucoup!
      La couleur de l'eau est vraiment turquoise et j'imagine qu'elle n'est pas trop polluée malgré les petits bateaux puisque la plage arbore le pavillon bleu.
      Bonne fin de semaine et à mardi.
      Gros bisous d'Europe!!

      Supprimer
  2. Ce voyage est magnifique et vous savez si bien nous le présenter que je n'ai qu'un désir: y aller au plus tôt !!! merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr en allant ainsi d'escale en escale, on ne peut pas approfondir sa connaissance d'un endroit mais on en prend plein les yeux et le coeur de la beauté des paysages! C'est déjà bien!

      Supprimer
  3. chère Marie-Paule tu me laisses rêveuse une fois de plus devant tant de beauté la mer si transparente, les rochers, la ville aussi me plait et ton coucher de soleil est enchanteur...
    merci pour le partage !
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Corfou est vraiment une belle île aux confluents de plusieurs civilisations.
      Elle offre des plaisirs culturelsq, la présence de la mer et la possibilité de faire des baldes en basse montagne puisque le point culminant taquine les 1000m.
      Bisous Josette et heureuse que ces photos t'aient plu.

      Supprimer
  4. La croisière continue et cette fois l'escale se passe à Corfou, une très belle visite pour ceux comme moi qui ne la connaissent pas encore !!!
    Le ciel est de toute beauté !!!
    Belle fin de journée Marie Paule !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous remontons tout doucement vers le "nord"...
      J'espère que vous aurez la chance d'aller à Corfou et dans les autres îles Ionniennes qui sont aussi très belles et un peu plus sauvages.
      Le ciel est moins beau aujourd'hui à Toulouse où nous avons eu nos premières gouttes de pluie ce matin!
      Bises chère Martine.

      Supprimer
  5. Quelle splendeur ! Toute la beauté de la Méditerranée ! Tes photos sont superbes, on ressent la fraicheur de l'eau... La rue de Rivoli, oui, tout à fait ! lol Quelle lumière ! Merci Marie-Paule, c'est un régal pour les yeux...
    Bisous et belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Méditerranée compte encore beaucoup d'endroits enchanteurs!
      Pour la rue de Rivoli, des Corfiotes nous ont dit que leurs arcades avaient été dessinées par lemême architecte! Mais comme je n'ai pas eu le temps de faire des recherches j'ai préféré ne pas le dire dans le billet.
      Bel après-midi Nath.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Tes superbes images sont une invitation à découvrir cette magnifique région.
    Bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, je n'ai pas trop de mérite pour les photos, des couleurs chaudes et le soleil, le tour est joué.
      Je t'embrasse Marie-Ange.

      Supprimer
  7. Voilà j'ai trouvé ma prochaine destination ! c'est tout simplement magnifique : le bleu du ciel, celui de l'eau... et les couleurs chaudes des maisons...tout cela me donne une folle envie de (re)partir vers le soleil et la mer, deux éléments qui me sont chers.
    Merci pour ce beau reportage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop tard Mijane! Les dieux t'attendent à Santorin! Tu ne vas pas être "infidèle" à ton île! :-))
      Merci à toi de ton passage sur mon blog et gros bisous.

      Supprimer
  8. Des petites criques qui ne sont pas sans rappeler nos calanques et des couleurs génoises pour les façades, c'est très beau !
    Très belle journée, Marie-Paule, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Norma, tu as bien raison, beaucoup de criques de notre belle Méditerranée se ressemblent. La petite promenade à Corfou dans les grottes me rappelaient d'autres balades très similaires en Corse, à Capri ou dans vos belles calanques marseillaises.
      Bel après-midi à toi aussi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  9. Si je connais bien Kefalonia et Ithaque, je ne suis encore jamais allée à Corfou. Tu me donnes l'envie d'y aller et je ne dois pas être la seule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai très envie d'aller découvrir Kefalonia et Ithaque que je ne connais pas. Allez, on ...échange...

      Supprimer
  10. C'est fou comme les contours de l'île ressemble à la botte italienne. C'est juste la position du pied qui diffère, il semble que Corfou va marquer un but alors que l'Italie l'a déjà fait.
    Il n'y a pas que pour ça d'ailleurs qu'elle ressemble à l'Italie. Les maisons, les ruelles, et les arcades qui sont identiques à celles des grandes villes ligures et j'ai eu l'impression de me retrouver Place Garibaldi à Nice.
    Et la mer bien sûr si belle.
    Le kumquat est beaucoup cultivé ici aussi et même en grande quantité dans la région et celle de Toulon.
    C'est délicieux confit, un régal.
    C'est très beau.
    Belle journée.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je n'y avais jamais pensé mais on pourrait y voir une jambe et un pied prêt à buter.Si l'on oublie la différence d'échelle entre l'Italie et Corfou, c'est encore plus frappant.
      Corfou est très italienne, la plus italienne des îles grecques dit-on avec raison. Proximité géographique et trois siècles de domination vénitienne y ont largement contribué.
      Quant aux arcades, les Corfiotes préfèrent les imaginer "parisiennes" mais comme je le disais en réponse à Nathanaëlle, je n'ai pas eu le temps de vérifier leurs affirmations!
      J'aime aussi beaucoup le kumquat. A Toulouse il fait très froid pour eux et ceux des marchés viennent généralement d'Israël. J'ai donc fait provision de confitures et de fruits confits à Corfou.
      Bon après-midi à vous trois.
      Bisous.

      Supprimer
  11. Bonjour chère Marié-Paule!
    J' aime cette île très verte et douce comme Sissi et toi.
    Quel plaisir de voir tes superbes photos ...
    Mes photos sont anciennes et pas digital mais je connais bien cet endroit.
    La ville est très douce et belle et tu me donne envie d' y aller tout de suite.
    Je vois tu as eu des moments très romantiques avec ton mari ....
    Et c' est SUPERB!
    Marie-Paile je te souhaite une très belle journée!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma belle Geli.
      Oui notre chère Sissi qui tend ainsi un pont entre les châteaux de ta belle Bavière, châteaux que j'espère bien revisiter un jour ,et son petit palais de l'Achilleion. Nous aurions bien eu envie d'y retourner, mais le temps nous étant un peu compté, nous avons préféré donner la priorité à la mer parce que c'était encore les beaux jours...
      Douce après-midi à toi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  12. Un petit bonjour chez toi chère Marie-Paule :o)
    GROS BISOUS
    et belle journée !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et un petit bonsoir à toi ma belle!
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  13. Wouah ! Quel beau reportage !
    Cela donne envie de se faire un petit voyage à Corfou.
    Merci pour toutes ces explications très enrichissantes.
    Si je comprends, pour finir tu as acheté des confiotes corfiotes !!!
    Bises
    PS Et Palmito ?

    RépondreSupprimer
  14. Je sens que je vais demander un petit pourcentage à l'office du tourisme grec car je sens que les photos de Corfou suscitent des envies de voyages qui je l'espère pour vous toutes se concrétiseront. Pour toi il va falloir attendre que ton z'époux te donne quelques congés payés!
    J'attendais que Palmito grandisse un peu pour t'en envoyer une belle photo.
    Pour l'instant, il est resté un peu semblable à lui même!!! Mais c'est de ma faute. Je ne l'ai pas encore transféré de pot car je veux pouvoir l'emmener facilement en Grèce où il aura une belle vie.
    Mais je lui parle de toi...
    Bisous.

    RépondreSupprimer