samedi 24 août 2013

Dialogue - Photo de la semaine 63


Ma photo de la semaine pour les aminautes d'Amartia sera un dialogue de ...petons vu sur une plage de Kéa la semaine dernière.





"Dialogue" est d'ailleurs un peu vite dit car mamie et petite fille se livraient chacune à l'activité traditionnellement attendue de leur génération, l'une avec son portable, l'autre son crochet!
Mais j'ai beaucoup aimé les voir profiter ainsi ensemble sur la plage de la douceur de la fin d'après-midi.






38 commentaires:

  1. Alors ça, c'est trop mignon! Bravo pour cette photo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elles étaient mignonnes toutes les deux et si naturelles!

      Supprimer
  2. Face à face de confiance entre petons ! :-) Moment de tendresse simplement dans la proximité corporelle ! Et entre les deux une maman photographe :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les corps savent dialoguer eux aussi! Souvent le plus beau langage!

      Supprimer
  3. Superbe photo chère Marié-Paule!
    Chez moi il y a un orage - l'automne viendra très doucement ...
    Bon week-end!
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Toulouse la pluie était aussi annoncée pour aujourd'hui.
      Heureusement elle nous a oubliés.
      Bisous Geli.

      Supprimer
  4. Et on remarquera que Mamie non seulement est sous un original parasol mais aussi n'a pas omis son couvre-chef!
    Bon WE
    M de S

    RépondreSupprimer
  5. Ce type de parasol se trouve en une dizaine d'exemplaires sur la plupart des plages de Kéa. Sans doute mis en place par la municipalité.Mais Mamie a bien fait de mettre son couvre-chef car elle n'est pas du tout dans l'ombre du parasol!

    RépondreSupprimer
  6. Pendant que les pieds dialoguent, les mains de l'une et la bouche de l'autre s'activent.
    On arrête pas le progrès !;o).
    Il ne pleut pas non plus ici et pourtant ça tonne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui aurait été drôle, c'est si la mamie avait tenu le portable et l'ado le crochet...
      Elles habitent le petit hameau juste à côté de la plage et ne viennent pas pour se baigner mais comme on va au square!
      Bisous.

      Supprimer
  7. On dit souvent "jeu de main, jeu de vilain" mais que dit-on des pieds lorsqu'ils discutent ainsi ?

    Un bon parasol pour le soleil, et qui ne risque pas de s'envoler... voilà de quoi apporter une belle ombre à la mamy crocheteuse, et ce qui reste à la "téléphoneuse" !
    De retour d'Oléron où j'ai passé quelques jours, je n'en ai pas vu de semblables.

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne question? Que peut-on dire sur les jeux de pieds?
      Quand le meltem souffle sur les Cyclades, ce qui est le cas l'été, il vaut mieux que ce soit ce genre de parasol!
      Est-ce que cela souffle aussi à Oléron?
      Vivement de voir tes photos!
      Bisessssssssssssssssss

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton passage Mary.
      A bientôt.

      Supprimer
  9. Une jolie scène, c'est vrai! Sans conflit de génération...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui chacune dans son univers mais pourtant ensemble...

      Supprimer
  10. A chaque âge ses plaisirs...
    Bises et bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu cela...
      Je t'embrasse et beau dimanche.

      Supprimer
  11. Super prise, le dialogue des petits petons !!!!
    Bisous et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y avait comme un retour à l'enfance...
      Grosses bises.

      Supprimer
  12. Un petit bonjour chez toi en ce dimanche matin !!!!
    J'adore tes photos !!!!
    Les petits pieds ont l'air d'être en harmonie totale ! EXTRA !!!!! :o)
    Je t'embrasse bien fort !!!
    Bonne journée à toi !!!

    RépondreSupprimer
  13. C'est un échange "fructueux" car moi j'adore les tiennes que j'ai déjà vues ce matin. Mais je vais aller les revoir pour rêver un peu!
    Grosses bises Nancy et encore merci pour tes gentils mots.

    RépondreSupprimer
  14. bonjour Marie Paule,nous te souhaitons un tres heureux anniversaire !! tres belle cette photo, crochet telephone, conflit de generation, non simplement un autre mode de vie ! merci d etre venu me souhaiter mon anniversaire, je suis tres touché ! j'avais 25ans à ta naissance, ah oui, j'habitais à Dakar, et mon fils naissait le 27aout, amusant non ! il vient de prendre sa retraite ! je te souhaite une heureuse retraite, vieillir n'est rien, c'est dans la tete que ça se passe, bonne continuation chere Marie Paule, grosses bises de rené et jeanine

    RépondreSupprimer
  15. Que c'est gentil à vous deux d'être venus me souhaiter mon anniversaire. C'est amusant toutes ces coïncidences effectivement et c'est avec votre fils que nous sommes donc presque jumeaux! Nous sommes nés sur le même continent, mais moi un peu plus au nord, à Oran.Je lui souhaite un bon anniversaire et une bonne retraite.Sa naissance a dû être le plus beau cadeau d'anniversaire et pour vous deux!
    Si vieilir, c'est juste dans la tête, alors cela va aller...
    A très bientôt sur votre blog.
    Grosses bises.

    RépondreSupprimer
  16. simpas pHotos pour Amartia.
    J'ADORE TA BANNIÈRE
    BISOUS ET BONNE SEMAINE
    ROSA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Rosa, Je l'aime bien aussi ma bannière et si parfois j'ai envie de la changer, j'y renonce car je ne suis pas sûre de faire mieux!!!
      Bisous Rosa

      Supprimer
  17. Bonjour chère Marie-Paule ! :)
    merci pour ta gentille visite sur mon petit blog
    BISES pour toi en direct des tropiques et
    bonne continuation ! :)

    RépondreSupprimer
  18. Des bises tropicales...ce n'est pas rien.
    Et grâce à toi j'ai découvert René et Jeanine.
    Très belle semaine à toi aussi!

    RépondreSupprimer
  19. Un dialogue de sourd ? Peut-être pas. J'aime bien le mélange des générations qui se vit au quotidien en Grèce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce mélange se vit encore de façon habituelle en Grèce et c'est bien agréable!

      Supprimer
  20. Hello chère Marie-Paule ! :o)
    Un petit coucou et un GRAND MERCI d'être venue visiter mon petit blog ce mardi ! :o)
    BISES d'Asie et bonne journée à toi ! :o)

    RépondreSupprimer
  21. Un petit coucou en ce jeudi matin !
    Je te souhaite une excellente journée chère Marie-Paule.
    Des gros bisous s'envolent d'Asie jusqu'à chez toi ! :)

    RépondreSupprimer
  22. Merci chère Nancy.
    Ce jeudi a été assez chargé côté travail mais bien agréable par ailleurs.
    J'ai vu plus d'une centaine de chevaux déambuler dans les rues de Toulouse (il y a un salon du cheval ai-je appris).
    J'ai aussi trouvé à acheter un pot de tulipes de Thaïlande. J'ai bien sûr pensé à toi!
    Je ne connaissais pas cette fleur même si je connaissais le curcuma comme épice.
    J'espère que tu as passé une belle journée.
    Grosses bises.

    RépondreSupprimer
  23. Et que se racontent-ils ces pieds ...? Peut-être qu'ils préféreraient que les doigts de l'une, et la langue de l'autre, s'activent un peu moins, et que eux puissent bouger un peu ...?!!!!
    Très belle soirée !
    Grosses bises
    Cathy

    RépondreSupprimer
  24. La jeune fille a fait aussi travailler un peu ses petits pieds et nous l'avons vu se promener sur la plage. Mais sa langue s'activait toujours au téléphone!!
    Mamie n'a bougé ses petons que pour rentrer à la maison.
    Douce nuit Cathy.
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
  25. Très sympathique cette proximité. Je note la beauté du mur et des escaliers pour descendre sur cette plage dont les pierres semblent identiques à celles de ta bannière.

    RépondreSupprimer
  26. Bien vu François! Ces pierres sont partout dans l'île de Kéa, en particulier sur les maisons. Elles sont une des raisons qui fait que j'aime tellement cette île.

    RépondreSupprimer
  27. Quelle bonne idée que ce dialogue de petits petons... Ta photo de la mamie et de sa petite fille me ramènent de nombreuses années en arrière lorsque nous passions des vacances à Villerville (dans le Calvados) avec mes grands-parents. Ma grand-mère nous surveillait en tricotant pendant que nous jouions sur le sable puis venait l'heure merveilleuse du goûter où elle nous préparait des tranches de brioche achetée chez le boulanger du village, brioche tartinée de la délicieuse confiture de framboises maison dont j'ai gardé le parfum en bouche.
    Merci à toi Marie-Paule pour ce doux souvenir. Notre parasol n'était pas aussi original mais c'était chouette ;-)
    Gros bisous à toi

    RépondreSupprimer