samedi 15 février 2014

Un an déjà ... Photo de la semaine 83


Oui un an aujourd'hui que mon papa nous quittait. Pas un jour sans penser à lui, sans ressentir un terrible manque. 

Ma photo de la semaine est pour lui. Je l'ai voulue joyeuse et colorée. Il était né au printemps, je lui offre toute la beauté de cette saison!
 






Je sédie aussi à mon papa cette chanson du grand Serge Reggiani. Oui il vivra tant que nous l'aimerons et la séparation physique n'est heureusement pas la fin de l'amour!




Comment faire pour traverser la nuit des temps
Pour que pendant longtemps, longtemps
On t'aime encore, on t'aime autant
Comment faire pour mériter un long amour
Pour qu'on se rappelle toujours
Que tu as existé un jour

Cela dépend de toi
D'être éternel ou pas...

La fin du monde, et pourquoi
Si tu as su te faire aimer de ci et de là
Des Noirs, des Bleus, des Rouges, et caetera
Tu vivras tant qu'on t'aimera, qu'on t'aimera
Tant qu'une femme parlera
Tant que quelqu'un se souviendra
Du seul nom de toi
Une petite flamme s'allumera
Tu vivras tant qu'on t'aimera
Qu'on t'aimera

Si un jour quelqu'un te dit que je suis mort
Ne le crois pas ce croque-mort
Mais aime moi un peu plus fort
Ton amour, j'en aurai ce jour-là besoin
Bien plus encore que de chagrins
Bien plus encore que ce matin

Cela dépend de toi
Que je survive ou pas...

La fin du monde et pourquoi
La fin de tout, de mes amours et la fin de moi
Ce n'est pas dans la tombe qu'on la verra
Je vivrai tant qu'on m'aimera
Qu'on m'aimera
Tant que ton âme chantera
Pour éclairer un souvenir
Un instant de moi
Une petite flamme s'allumera
Je vivrai tant que tu m'aimeras
Que tu vivras pour moi...










46 commentaires:

  1. cette jolie photo est très colorée, j'aime beaucop le parfum du mimosa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'adore son parfum! Mais la saison du mimosa est trop courte!

      Supprimer
  2. un très bel hommage à ton papa
    je t'embrasse
    sophie

    RépondreSupprimer
  3. Je t'en ai parlé ce matin sur ton billet précédent.
    C'est un joli bouquet, plein de couleurs.
    Les années passent mais jamais le souvenir s'estompe.
    Bisous Marie-Paule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est certain que le souvenir ne s'effacera jamais.
      J'espère juste que le temps va adoucir la peine. Il faut être patient.
      Merci beaucoup d'avoir pensé à lui toi aussi Mireille. Cela me touche.
      Bisous.

      Supprimer
  4. Bel hommage à nos papas Marie-Paule
    je t'embrasse et je te copie un poème que j'aime beaucoup :
    Le voilier

    Je suis debout au bord de la plage.
    Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
    Il est la beauté, il est la vie.

    Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
    Quelqu'un à mon coté dit : "Il est parti ! "

    Parti ? Vers où ?
    Parti de mon regard, c'est tout !

    Son mât est toujours aussi haut,
    Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
    Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.

    Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "Il est parti ! "

    Il y en d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux, s'exclament avec joie : "Le voilà ! "

    C'est ça la mort.

    Il n’y a pas de morts

    Il y a des vivants sur les deux rives

    William Blake 1757 - 1827

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ce poème précisément que j'avais choisi que l'on lise durant ses obsèques.
      J'aimerais tellement croire qu'il en est ainsi.Mais ma foi est très chancelante sur ce sujet...
      Merci de m'avoir permis de relire ce beau texte un an après Josette.
      Grosses bises.

      Supprimer
  5. Ne meurent vraiment que ceux qu'on oublie! C'est un peu lapidaire, j'en conviens mais tellement juste..ceux que nous avons aimé, que nous continuons d'aimer restent présents à nos côtés...ils continuent d'être ce qu'ils étaient: des références...pas un jour sans y penser !
    un billet bien émouvant que ton papa méritait certainement.BISES, Marie-Paule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne rendrai jamais à mon papa ce qu'il m'a donné et surtout de la manière dont il me l'a donné.
      Je sais comment il veut que j'avance mais ce n'est pas toujours facile sans voir son sourire bienveillant.
      Merci de tes mots pleins de réconfort Danielle.
      Je t'embrasse bien fort!

      Supprimer
  6. Bel hommage, qui me touche à coeur!
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te dis merci Gine!
      Bonne soirée!

      Supprimer
  7. Je me souviens, nous devions nous rencontrer, et Mireille m'avait appelée pour m'annoncer cette mauvaise nouvelle...
    Déjà un an !
    Très belle image d'un printemps qui portera toujours la trace de cette absence...
    Je t'embrasse très fort, Marie-Paule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui déjà un an! Mais j'ai l'impression que c'était hier.
      Il doit falloir un peu plus de temps pour que le temps adoucisse les choses.
      2013 a été une année un peu trop "riche" pour ma "sensibilité". 2014 va remettre les choses en place!!
      Je t'embrasse bien fort chère Claude!

      Supprimer
  8. Quelle belle photo!!! Ton papa sera content!!!
    Je te comprends très bien, ma chère Marie-Paule, mon papa nous a quittés il y a bientôt 25 ans et pas un jour ne passe sans que je ne pense à lui (je viens juste de le mentionner sur mon nouveau post).
    Grosses bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma photo et la chanson de Reggiani sont positives car mon papa était quelqu'un de positif! Pas forcément optimiste mais très positif oui. Il voulait que sa fille le soit aussi! Je n'ai plus donc aucune autre manière de lui faire plaisir.
      Je sais que je ne l'oublierai jamais et je n'ai pas peur de cela. Mais il y avait une très grande connivence entre nous depuis que j'étais toute petite. Et elle a duré 60 ans. Alors c'est un peu difficile de faire sans elle.
      Grosses bises chère Marie-Anne.

      Supprimer
  9. il n'attend qu'une chose que tu l'applles prés de toi et tu veras certains jours il sera là mais tu l'as certainement déjà ressenti
    bel hommage je me retre sir la pointe de tes splendides mimomas dans ton receuillement et dans la beauté de tes larmes d'amour et de manque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots qui me touchent beaucoup chère Frankie.
      Mais j'ai beaucoup de mal à ressentir sa présence près de moi. Je ne dois pas être douée pour la conversation avec les autres mondes et quand je lui parles, j'ai plutôt l'impression de converser avec moi-même. Peut-être ne sais-je pas assez faire silence!
      Bisous ma belle!

      Supprimer
  10. Ton hommage est lumière, et ton papa te protège de là-haut. Bravo pour cette merveilleuse photo.
    Bisous Marie-Paule, et mille douces pensées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nathanaëlle pour tes pensées. Oui je souhaitais que cet hommage soit lumière car mon papa était un être de sourire et de gentillesse avec tous les autres.
      Je pense qu'il est devenu une particule de cette lumière!
      Grosses bises.

      Supprimer
  11. Bonjour chère Marie-Paule

    C'est bien de parler de ton papa qui est parti.
    Parler de lui, c'est le faire vivre encore et surtout une façon de ne pas l'oublier.

    Tu as raison, de nous parler de ce papa à qui tu penses et qui te manques. Il fait partie de ta vie et le fera toujours.
    C'est une belle publication pour lui, un bel hommage. Là où il est peut-être qu'il peut ressentir tout l'amour de sa fille.
    La photo des fleurs est SUPERBE et la chanson de Serge Reggiani est extrêmement touchante.

    GROS BISOUS
    Je pense FORT à toi Marie-Paule et à ton papa aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment chère Nancy pour ces belles paroles que te dicte ton coeur.
      Tu as tout à fait raison, parler de lui c'est continuer à le faire vivre au milieu de nous.
      Nous savions que nous nous aimions et c'est mon réconfort qu'il soit parti alors que tout était "au clair" entre nous.
      C'est une grande chance.
      Grosses bises grecques.

      Supprimer
  12. Bonjour ma Belle!
    Il est toujours dans ton cœur ....ton papa!
    Et je pense il est très heureuse de voir ta photo pour lui!
    Ta photo est pleine de beauté et espérance et la poème de l'amour!
    Bon dimanche chère Marié-Paule!
    Je t' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Geli. Tes mots sont très justes et je t'en remercie sincèrement.
      Belle semaine à toi
      Je t'embrasse bien fort moi aussi.

      Supprimer
  13. Comment ne pas te comprendre et s'allier à ce bel hommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manouche!
      Ce petit post hommage à mon papa n'est rien à côté de tout ce qu'il m'a apporté.

      Supprimer
  14. "Sur fond d'azur le voici, comme un personnage de la comédie italienne, avec un rien d'histrionisme saugrenu, poudré comme Pierrot, dans son costume à pois jaunes, le mimosa.
    Mais ce n'est pas un arbuste lunaire : plutôt solaire, multisolaire…
    Un caractère d'une naïve gloriole, vite découragé.
    Chaque grain n'est aucunement lisse, mais formé de poils soyeux, un astre si l'on veut, étoilé au maximum.
    Les feuilles ont l'air de grandes plumes, très légères et cependant très accablées d'elles-mêmes ; plus attendrissantes dès lors que d'autres palmes, par là aussi très distinguées. Et pourtant, il ya quelque chose actuellement vulgaire dans l'idée du mimosa ; c'est une fleur qui vient d'être vulgarisée.
    … Comme dans tamaris il y a tamis, dans mimosa il y a mima."
    Francis Ponge
    Je t'embrasse
    Douce journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau texte de M. Ponge mais il semble regretter que la fleur se soit "vulgarisée"; Est-ce en opposition avec un certain élitisme dont elle aurait dû garder l'apanage? Ou sont-ce mes neurones qui ont du mal à saisir sa pensée? Tu vois Françoise, ce sont les premiers ravages de la retraite! Je ne suis plus sûre de comprendre les choses!
      Douce soirée à toi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  15. Πολύ όμορφο καί συγκινητικό τό αφιέρωμα πού έκανες στόν πατέρα σου Marie Paule μου!Νά είσαι πάντα καλά νά τόν θυμάσαι!Εχασα τήν μητέρα μου,πρίν δύο χρόνια,Απρίλιο μήνα,καί κάθε μέρα τήν σκέφτομαι καί μού λείπει!Καλό βράδυ!Φιλάκια!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Katalavaino poso sou leipei i mitera sou Dimi mou! Allo na thumasai kapion pou agapas, allo na ton exeis plaï sou!
      Zoun akoma stin kardia mas alla einai stigmes pou den ftanei.
      Kalo sou brady.
      Filakia!!

      Supprimer
  16. (•̃‿•̃)
    Je dépose chez toi une gentille pensée amicale ❀
    et je te souhaite une bonne semaine chère Marie-Paule ღ !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci nancy.
      Je vais mettre le turbo pour que cette semaine soit la meilleure possible!
      Bisous d'Athènes!

      Supprimer
  17. Une chanson bien choisie
    "Je vivrai tant qu'on m'aimera
    Qu'on m'aimera
    Tant que ton âme chantera
    Pour éclairer un souvenir
    Un instant de moi
    Une petite flamme s'allumera
    Je vivrai tant que tu m'aimeras
    Que tu vivras pour moi..."

    Et cette fleur pleine de soleil est sans doute un joli sourire plein de souvenirs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie de ton passage.
      Je crois très fort que les gens vivent tant que l'on parle d'eux, qu'on les évoque, qu'on y fait référence, qu'on imagine leurs réactions.
      Douce soirée à toi.

      Supprimer
  18. époustouflante de lumière et couleur ta photo
    j'adore
    et une douce pensée pour ton papa, très émouvant ton billet
    bises
    patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia pour ton gentil passage sur mon blog et pour ta pensée pour mon papa.
      Je suis si admirative de ton blog et de ton talent. Cela me fait un bien fou d'aller te lire!
      Douce soirée.
      Bises.

      Supprimer
  19. Une belle manière de penser à ton papa en ce jour anniversaire un peu triste. Mais tu as raison, tant qu'il reste dans ton coeur....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y restera toujours, aucun doute pour cela. Cela fait aussi du bien d'en parler...

      Supprimer
  20. (•̃‿•̃)
    ❀ Bonjour et merci pour ta visite chez moi ce lundi chère Marie-Paule
    GROS BISOUS d'Asie vers la Grèce
    et bonne journée ღ !!!!

    RépondreSupprimer
  21. Coucou Nancy,
    Bon mardi à toi dans ton beau pays d'adoption.
    Mille bises repartent d'Athènes vers la Thaïlande!

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Marie-Paule et merci pour tous ces petits soleils qui viennent illuminer l'écran.
    Une pensée particulière pour ton papa.

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Moun pour ta pensée pour mon papa.
      Grâce à vous toutes il est encore parmi nous!
      Bises.

      Supprimer
  23. Chère Marie Paule, cette page est très émouvante. Maman nous a quittés en Février 2011 (elle avait 91 ans) et je ne cesse de penser à elle en toutes occasions même celles qui sont drôles, car maman avait un esprit très ... caustique et au fil du temps avec mon frère, nous nous rappelons son humour.
    Je pense bien à toi et je t'embrasse affectueusement.
    Marie Paule Barco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marie-Paule pour ton passage sur mon blog. J'avais déjà perdu des êtres très chers avant mon papa et je pensais être plus à même d'encaisser le coup.
      Même s'il allait avoir 86 ans, je ne m'attendait pas à son dépat car il allait bien. En novembre on lui découvrait une fibrose aux poumons et deux mois après il nous quittait. C'est dans l'ordre des choses mais j'ai du mal à accepter sereinement la situation. Cela va venir avec le temps.
      Je t'embrasse bien fort.

      Supprimer
  24. Le mimosa de toute beauté, plus éclatant que le soleil et une pensée émue pour ton papa.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  25. Merci Martine pour ta pensée pour mon papa. Cela me touche.
    Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer